Utilisez votre caméra thermographique en toute sérénité

Vous souhaitez préserver la liberté de chacun. Dans ce cadre l’utilisation des caméras thermographique à destination de détection de fièvre, est soumise à certaine conditions. La température corporelle d’un individu seule n’est pas considérée comme des « données personnelles ».

Dans le cadre du déconfinement, les professionnels qui reçoivent leurs collaborateurs et du public, souhaitent détecter la fièvre et être alerté des température élevées.

Publié par le Ministère du Travail :

“A cet égard, ces contrôles doivent être destinés à la seule vérification de la température à l’entrée d’un site au moyen d’un thermomètre (par exemple de type infrarouge sans contact), sans qu’aucune trace ne soit conservée, ni qu’aucune autre opération ne soit effectuée (relevés de ces températures, remontées d’informations, etc).” Lire la suite…

  • Les relevés obligatoires de températures de chaque employé ou visiteur dès lors qu’ils seraient enregistrés dans un traitement automatisé ou dans un registre papier.
  • Les opérations de captation automatisées de température au moyen d’outils tels que des caméras thermiques.
  • Le système mis en place doit être sans contact.
  • Il est obligatoire de définir une zone spécifique de mesure.
  • Il est obligatoire d’informer les employés que s’ils entrent dans une zone de mesure de leur température corporelle.

Votre caméra thermographique subventionnée à 50%

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au travail, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose la subvention « Prévention COVID ». Si vous avez investi depuis le 14 mars ou comptez investir dans des équipements de protection, bénéficiez d’une subvention allant jusqu’à 50 % de votre investissement. Lire la suite…